Participez à la naissance du Mémorial de la Résistance

Le musée André Voulgre, le Mémorial de la Résistance de Saint Etienne de Puycorbier, les Amis du musée, la ville de Mussidan et la Communauté de communes Isle et Crempse lancent un appel pour une collecte autour de la Seconde Guerre mondiale dans la vallée de l’Isle et la Double.

Affiche de la collecte 39-45

Affiche de la collecte 39-45 pour le mémorial de la Résistance de Saint Etienne de Puycorbier

Collecte 39/45 de documents et objets sur la Seconde Guerre mondiale et la Résistance en Dordogne : à vos greniers !

Les derniers témoins de cette époque sont en train de s’éteindre et le lien entre les objets encore existants et leur histoire va être rompu.

Le musée André Voulgre lance donc une collecte locale pour le don ou le prêt d’objets évoquant cette période dans la vallée de l’Isle, de la Crempse, le Landais et la Double (entre Périgueux, Saint-Seurin sur l’Isle, Bergerac, La Roche-Chalais et entre Vergt, Villamblard et Ribérac) : souvenirs de guerre ou de captivité, correspondance, témoignages manuscrits et journaux intimes, objets liés aux réfugiés alsaciens et mosellans, à la résistance (brassards, insignes, conteneur de parachutage, armes…), aux combats dans la vallée, aux camps de jeunesse, au STO, à la déportation, aux massacres, aux Justes, à l’épuration, à la ligne de démarcation, à la collaboration et à l’occupation allemande, affiches officielles, affiches de propagande, photographies, dessins et peintures, production industrielle d’usines locales, bons de réquisition, journaux locaux, documents et objets de la vie quotidienne à l’époque…

Billet de banque de l'Etat Français de 1942

Billet de banque de l’Etat Français de 1942

Pour répondre à cet appel veuillez contacter le musée André Voulgre au 05 53 81 23 55
ou à l’adresse contact@museevoulgre.fr

ou venir porter vos documents au musée André Voulgre à Mussidan aux horaires suivants :
du lundi au vendredi de 9h-12h / 14h-17h

A bientôt !

Tire fond saboté

Tire fond de voie chemin de fer déboulonné en juin 1944 par le groupe Paul-Henri de l’Armée secrète pour saboter la voie Périgueux-Bordeaux à Neuvic


 

Vu 44 fois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.